background img

10 conseils pour la sécurité des enfants en voiture

Déménagement, départ en vacances, déplacement quotidien… La vigilance doit être renforcée lorsque vous avez des enfants à bord de votre véhicule. Voici quelques conseils pour garantir leur sécurité ainsi que la vôtre.

  1. Adopter une conduite sécuritaire

La première règle, qui est d’ailleurs obligatoire, est de respecter le Code de la route. Même si vous avez déjà votre permis, révisez-le en effectuant un test code de la route 2022. Renforcez votre capacité par les outils digitaux proposés par une auto-école en ligne. Tous les moyens sont bons puisque le premier garant de la sécurité de vos passagers, c’est vous.

A voir aussi : Comment faire passer une rage de dent en pleine nuit ?

  • Soyez attentif et mettez en tête qu’il peut toujours y avoir un imprudent qui peut vous mettre en danger.
  • Respectez les distances de sécurité pour pouvoir anticiper un accident susceptible de se dérouler devant vous.
  • Prenez connaissance des principales causes d’accidents et des situations à risque telles que la fatigue, la distraction au volant, la mauvaise visibilité, la route glissante…
  1. Bien entretenir votre voiture

Vous pouvez prendre toutes les précautions du monde, si votre voiture est en mauvais état, le danger vous guette. Avant de prendre la route, votre véhicule doit avoir un contrôle technique valide. De plus, vous devez vérifier quelques éléments importants :

  • L’ensemble du système de freinage : niveau liquide de frein, usure des disques, épaisseurs des plaquettes, fonctionnement du frein à main, etc.
  • Les roues : parallélisme, usure, pression de gonflage, adaptabilité à l’environnement (pneu neige, pneu pluie…), etc.
  • Les fluides : l’huile moteur, l’huile de direction assistée, le liquide de refroidissement, le lave-glace, etc.
  • Les feux : la luminosité et la bonne marche des différents feux (phares, feux de stop, feux de gabarit, etc.).
  1. Opter toujours pour la bienveillance

Pour voyager sereinement avec des enfants, il faut être à leur écoute et savoir se mettre à leur place.

A découvrir également : Comment choisir le sac à dos d’école pour votre enfant ?

  • Arrêtez-vous régulièrement (toutes les 3 heures environ) pour permettre aux enfants de se dégourdir les jambes.
  • Si le bébé pleure, arrêtez-vous et faites le nécessaire (bercer l’enfant, lui donner le biberon, changer sa couche…).
  1. Rouler dans une meilleure condition de voyage

Pour ne pas mettre vos enfants et vous-même en danger, roulez uniquement quand les conditions sont bonnes.

  • Évitez de rouler pendant les heures très chaudes de la journée d’été (13 h à 16 h).
  • Ne prenez pas le volant pendant un orage ou pendant une chute de neige.
  • Si une intempérie survient pendant que vous conduisez, arrêtez-vous dans un lieu sûr.

  1. Emporter une trousse de secours

En plus des contenus habituels d’une trousse de premier secours, vous devez ajouter des « kits santé » indispensables pour le bébé :

  • Le traitement que l’enfant doit prendre le cas échéant ;
  • Une mouche bébé et des pipettes de sérum physiologique ;
  • Le carnet de santé ainsi que les coordonnées du pédiatre ou du médecin traitant ;
  • Un thermomètre et le médicament contre la fièvre que le pédiatre prescrit en cas de montée anormale de température ;
  • Etc.
  1. Installer un siège auto pour enfant

L’utilisation d’un siège auto est indispensable pour assurer le confort, la sécurité et le bien-être de l’enfant pendant le trajet.

  • Un enfant âgé de 0 à 10 ans ou d’une taille inférieure ou égale à 1,35 m doit être installé dans un siège auto et à un système de retenue adapté à sa morphologie.
  • Pour un bébé de 0 à 36 mois, privilégiez le porte-bébé pour que l’enfant puisse dormir en toute sécurité.
  • Installez le siège correctement à l’aide de la ceinture de sécurité ou du système Isofix.
  1. Renforcer la surveillance des enfants

Des enfants qui se disputent, un enfant qui tombe de son siège, un bébé qui avale par mégarde une pièce de son jouet… Ce sont des dangers potentiels pour les enfants eux-mêmes. Ces situations peuvent également causer un accident si vous paniquez alors que vous êtes au volant. Voici quelques dispositions à prendre pour mieux encadrer vos enfants :

  • Faites-les asseoir sur la banquette arrière ;
  • Si possible, il faut qu’un adulte s’assoie avec eux à l’arrière ;
  • Installez un rétroviseur qui permet à celui qui s’assoit sur le siège passager de surveiller les enfants.
  1. Bien verrouiller les portières

Les portières qui s’ouvrent pendant que la voiture roule constituent un grand danger dont les conséquences peuvent être très graves. C’est pour ça qu’il faut activer les verrouillages sécurité enfant des portes arrière.

  • Ce dispositif peut être manuel ou électrique ;
  • Il ne permet pas d’ouvrir la porte arrière depuis l’intérieur, mais la porte concernée peut être ouverte de l’extérieur en cas d’urgence par exemple.
  1. Fermer les vitres

Pour empêcher les enfants de sortir leur tête ou de balancer leur bras à l’extérieur, pensez à fermer les vitres. Toutefois, pour éviter l’accumulation de chaleur dans l’habitacle, voici ce qu’il faut faire :

  • Installer des pare-soleil ;
  • Mettez le climatiseur en marche ;
  • Ne fermez pas complètement les vitres, il faut laisser 2 cm tout au plus.
  1. Installer un signalement « bébé à bord »

Un panneau « bébé à bord » sur la vitre arrière de votre voiture invite les autres usagers de la route à prendre des précautions à votre égard. Cela leur permet aussi de comprendre votre manière de conduire (rouler à une allure modérée pour garantir la sécurité de vos enfants).

Pour conclure, ces quelques recommandations vous permettent d’optimiser la sécurité de vos enfants, la vôtre et celle des autres usagers de la route. Ne les prenez pas à la légère, appliquez-les.

Catégories de l'article :
Enfant