background img

Comprendre et traiter les infections virales courantes.

Les infections virales se transmettent très vite et dans la plupart des cas, il s’agit de maladies contre lesquelles le système immunitaire peut se défendre tout seul. Il n’est pas toujours nécessaire de prendre des médicaments pour guérir des infections virales courantes comme celle causée par le papillomavirus.

Papillomavirus : une infection virale courante très contagieuse

On peut être infecté par le papillomavirus humain ou HPV sans le savoir. Et pour cause, les symptômes de l’infection virale causée par le papillomavirus sont plus ou moins discrets. Effectivement, quand on est infecté par ce virus, on présente des verrues génitales. Mais ces verrues ne mesurent souvent que quelques millimètres qu’elles passent presque inaperçues. On ne peut pas en dire autant des variantes du papillomavirus humain à l’origine du cancer du col de l’utérus.

A lire en complément : L'impact des nouvelles technologies sur la vie de famille : une révolution inévitable

Les scientifiques avancent que plus de 99% des cancers du col de l’utérus sont causés par le papillomavirus. Il est toutefois utile de comprendre qu’il faut que l’infection virale au papilloma virus soit chronique pour que cela cause un cancer. Cependant, il ne faut pas penser que le papillomavirus ne peut se transmettre que par les rapports sexuels. Pire encore, des rapports protégés n’empêchent pas la contagion au papillomavirus.

A lire aussi : Prenez le contrôle de votre rétablissement postnatal : Comment gérer efficacement la rééducation périnéale

Le traitement contre le papillomavirus existe-il ?

Comment peut on guerir d’un papillomavirus vous demandez-vous ? Il faut tout d’abord comprendre qu’il existe plus d’une centaine de variantes du papillomavirus. Guérir ou non du papillomavirus peut ainsi dépendre de la variante de ce virus qui nous a infecté. Beaucoup de mystères planent encore sur les papillomavirus, mais il est possible de dire que la plupart des infections virales qu’ils causent guérissent spontanément. Une personne disposant d’une bonne immunité n’a pas à se soucier de la contagion du papillomavirus.

Le papillomavirus a beau être un virus qui se transmet très facilement, par la main et par la bouche, il ne cause pas fatalement le cancer de l’utérus. Le papillomavirus est éliminé par l’organisme en l’espace de 6 à 18 mois. Pour information, si vous êtes victime d’une infection chronique au papillomavirus type 16 ou 18, c’est là que vous pouvez craindre le cancer du col de l’utérus. Etant donné qu’il s’agit d’un virus, il n’y a pas à proprement parler de traitement contre le papillomavirus.

Comment guérir du papillomavirus ?

De toutes les infections sexuellement transmissibles, l’infection virale due au papillomavirus est la plus courante. 90% des personnes sexuellement actives attrapent une variante de ce virus au moins une fois dans leur vie. Par contre, il s’agit d’une infection virale souvent asymptomatique. Vous pouvez guérir du papillomavirus sans même savoir que vous avez été infecté. Comme presque toutes les infections courantes comme la grippe ou la pneumonie, les papillomavirus ne disposent pas de remède qui les éradiquent directement.

Les médicaments servant à traiter ces infections virales agissent dans leur grande majorité sur les symptômes, sur l’immunité ou encore sur les douleurs et le métabolisme. Comme pour les infections virales courantes comme la grippe, la meilleure façon d’éviter et de guérir du papillomavirus est de se faire vacciner. Sinon, certains remèdes permettent d’éliminer les verrues et les condylomes – les symptômes du papillomavirus.

Catégories de l'article :
News