background img

Tout ce que vous devez prévoir pour l’arrivée de bébé

‍Bientôt neuf mois qu’il est attendu, et rien n’est encore prêt ? les vêtements, les premières couches (et il y en aura beaucoup, beaucoup d’autres), les biberons, landau et poussette, La chambre avec son mobilier adapté, le stérilisateur pour les futures tétines et les biberons, la table à langer, l’adaptateur pour le bain, ’What else ?’ comme dirait l’autre … Attendre son premier enfant peut paraitre effrayant à de jeunes parents, et les 9 neufs d’attente, ne suffisent parfois pas à tout prévoir. Equilibrer son budget et tout anticiper n’est pas une mince affaire, alors lisez cet article, nous vous guidons.

A quoi faut-il s’attendre avant l’arrivée d’un bébé ?

Il ne fait aucun doute que votre premier bébé, et les suivants c’est certain, deviendront les personnes les plus importantes de votre vie. Mais pour votre premier enfant ce sera particulièrement vrai. Avant son arrivée, tous les nouveaux parents comptent les jours, les semaines puis les mois en espérant ainsi réduire les neuf mois d’attente, mais lorsque le terme approche, c’est la panique et rien ne va plus… Mais ne vous mettez pas la pression et reprenons plus lentement : Vous êtes maintenant au sixième mois de votre grossesse, et vous vous sentez bien, vous n’avez pas encore saisi l’enjeu et le bouleversement que va amener avec lui ce petit être de 3 kgs à peine. Vous êtes impatient d’être père et la future maman est ravie, et tous les deux vous attendez jour après jour sans réaliser encore qu’un ouragan se prépare. Vous voulez voir, sentir et toucher votre petit, lui parler et écouter sa voix, caresser et sentir l’odeur de sa peau. Plus rien d’autre ne compte et vous attendez, impatients car neuf mois d’attente c’est si long … Depuis le quatrième mois vous savez s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon et le choix du prénom occupe depuis la plupart de vos soirées, le septième mois approche et vous commencez à réaliser qu’il serait peut-être temps de commencer les préparatifs, où va-t-il dormir ? Que va-t-il manger ? Va-t-il accepter le lait maternel ? Croyez-nous, vous aurez quotidiennement beaucoup plus de questions que de réponses claires… Alors si nous n’avions qu’un seul conseil avant l’arrivée de votre premier enfant, ce serait de ne pas vous endormir et de ne pas attendre le dernier moment pour commencer à acheter, au fur et à mesure, tout ce dont vous aurez besoin, et vous verrez une chambre ne sera pas de trop pour tout entreposer. Pourquoi en avance ? pour prévoir et chiner les meilleurs produits au meilleur prix. Trouvez un magasin de déstockage de puériculture bébé où vous trouverez tout ce dont vous avez besoin.

A lire en complément : Décrochage scolaire : les garçons seraient plus exposés

Si vous attendez la naissance, vous irez au plus pressé et votre budget va exploser.

Concernant les neuf mois, vous verrez qu’au final c’est court, enfin pour la maman… les dernières semaines paraissent très, mais alors très longues !

A découvrir également : Gestion des conflits entre frères et sœurs : astuces essentielles pour une famille harmonieuse

Que faire après la naissance d’un bébé ?

L’arrivée d’un bébé est un total bouleversement et maintenant qu’il est là, vous comprenez exactement de quoi nous parlons. Commençons par les nuits, et oui, elles sont courtes et rythmées par ses réveils, durant les premiers mois, à cause des biberons, et là ce sera vous et votre chance, certains bébés se réveilleront toutes les 2 à 3 heures, certains toutes les 4 à 5 heures, et d’autres encore ne dormiront pas de la nuit… Autre chose, une fois que les biberons seront calés et que tout sera en ordre, entre le quatrième et le septième mois, les premières dents de lait vont percer, et encore une fois cela durera quelques mois. Notre premier conseil sera donc de toujours profiter de la sieste de votre bébé pour vous reposer. Cela peut paraitre abusé, mais ajustez votre rythme au sien durant les premières semaines, voire les premiers mois est une bonne solution pour récupérer un peu des nuits agitées que vous subissez.

Les bains, les soins, les câlins, les promenades et les tétés vous ne pourrez pas y échapper, et chaque jour vous vous améliorerez.

Les articles dont vous avez besoin immédiatement

Avant de tout préparer pour votre nouvel arrivant, assurez-vous d’avoir les articles suivants dans votre maison :

  • Couffin, landau ou berceau : Quel que soit votre choix, votre bébé va dormir partout et tout le temps (enfin à part la nuit), sachez juste qu’il pourra utiliser le couffin jusqu’à 3 mois, le landau jusqu’à 6 mois et le berceau jusqu’à 9 à 12 mois… Rappelez-vous également que votre bébé aura besoin de dormir à chacune de vos sorties, donc couffin ou landau seront de la partie quoi qu’il …
  • Une table à langer : Elle est indispensable, et en une semaine seulement, après l’avoir utilisée une cinquantaine de fois déjà, vous comprendrez qu’il n’est pas possible de s’en passer.
  • Une chaise pour le bébé : Pourquoi demanderez-vous ? C’est simple, lorsque votre bébé ne dort pas, vous ne pouvez pas le porter h24, vous serez donc ravi(e) de le placer dans un cocon, aussi sécurisé que possible, adapté à son poids et sa morphologie, vous aurez l’embarras du choix, avec ou sans poignée, avec ou sans basculement, vous verrez, vous deviendrez expert dans son maniement.
  • Un stérilisateur : Ici, plusieurs écoles s’affrontent, les pour et les contre. Nous pensons la chose suivante, si votre bébé est en bonne santé et si vous nettoyez les biberons et les tétines toujours avec le plus grand soin, le stérilisateur peut s’avérer inutile (et l’ANSES – l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, est d’accord avec nous). Sinon, il est plus que recommandé d’utiliser un stérilisateur jusqu’aux 3 mois de votre bébé.
  • Siège auto ou cosy : Là encore c’est vous qui voyez. Sachez juste qu’il est interdit de porter un bébé (ou même un enfant) au bras lorsque vous êtes en voiture (si c’est vous qui conduisez, la question ne se pose même pas…), alors prévoyez un siège auto pour votre tout petit, jusqu’à 13 kgs pour le cosy et 18 kgs pour le siège auto et toujours dos à la route !

Préparation de la future chambre de votre enfant

Les avis et les moyens diffèrent. Si vous avez une chambre de libre en prévision de la naissance de votre premier enfant, il est important que les coups de peinture, et les améliorations de rafraichissement de la chambre soient réalisées avant son arrivée, pas de bruit et pas d’odeur étant les maitres mots lorsqu’un nourrisson dort dans la maison. Nous pouvons également ajouter que pour de multiples raisons, il est préférable et pour le couple et pour le bébé que chacun puisse évoluer sans gêner l’autre, une chambre pour le bébé est donc, lorsque c’est possible, préférable. Mais, il y a un mais, les jeunes couples ont parfois un appartement qui ne leur permet pas d’isoler le bébé pendant ses nuits, et décident souvent de déménager à l’arrivée du second. Privilège de l’aîné par rapport au cadet (qui est parfois aussi le benjamin), nombre d’entre eux ont passé leurs premiers mois dans la chambre de leurs parents…

En conclusion, les neufs mois d’attente ne sont pas si longs que ça (mais ne le répétez jamais à une future maman enceinte de 8 mois !) pour préparer l’arrivée de bébé. Rappelez-vous que son arrivée va vous trouer le cœur (et votre porte-monnaie) alors soyez prévoyants et achetez à l’avance et au meilleur prix ce dont vous aurez besoin avant d’avoir le couteau sur la gorge, et le bébé dans les bras pour faire les bons choix. Et vous verrez qu’au final, le meilleur moment de la journée, c’est votre petite sieste quotidienne à deux.

Les différents modes de garde pour votre bébé

Une fois le bébé arrivé, il est temps de se pencher sur les différents modes qui s’offrent à vous pour sa garde. Les parents doivent pouvoir jongler entre leur vie professionnelle et personnelle tout en veillant au bien-être de leur enfant. Nous allons donc explorer ensemble les différentes options qui s’offrent à vous.

La crèche est souvent la première option envisagée par les parents. Elle offre un cadre adapté aux enfants avec des jeux éducatifs et du personnel qualifié pour prendre soin d’eux pendant que les parents sont au travail. Elle peut être difficile à obtenir car il y a souvent une liste d’attente importante.

Il existe aussi l’assistante maternelle agréée, qui accueille votre enfant chez elle dans un cadre familial. Cette solution permet une proximité rassurante pour votre enfant tout en lui offrant des activités stimulantes.

Le choix le plus coûteux mais aussi le plus flexible reste la nounou à domicile ou « garde d’enfant » qui s’occupe des enfants directement chez eux et selon leurs horaires spécifiques.

Si vous avez la chance de disposer d’un grand-parent disponible ou même d’un ami proche disposé à aider, cela peut être une excellente solution ! À condition bien sûr qu’ils soient disponibles régulièrement et que l’environnement soit sécurisé et favorable au développement du nourrisson.

Assurez-vous que vos besoins ont été clairement identifiés avant de penser aux modalités pratiques : quelles seront vos heures de travail ? Quel sera votre mode de vie ? Avez-vous besoin d’une assistance ponctuelle ou régulière ?

Quelle que soit l’option que vous choisissez, il faut vérifier les références et les qualifications du personnel impliqué dans la garde de votre enfant. Vous pouvez aussi consulter des sites spécialisés ou faire appel à une agence pour trouver le mode de garde qui convient le mieux à vos besoins.

Choisir un mode de garde approprié est essentiel pour assurer l’épanouissement et la sécurité de votre bébé tout en conciliant avec succès vie professionnelle et familiale. Il existe plusieurs options disponibles ; prenez le temps d’y réfléchir avant que votre bébé ne soit là !

Les étapes de développement à surveiller chez votre enfant

Une fois votre bébé arrivé et bien installé, il faut surveiller son développement pour vous assurer qu’il grandit correctement. Voici les étapes clés que vous devriez surveiller :

• La croissance : La croissance physique est l’une des premières choses à surveiller chez un nourrisson. Vous pouvez mesurer sa taille, son poids et la circonférence de sa tête régulièrement pour vérifier s’il suit les courbes normales.

• Le langage : Les bébés ne parlent pas encore, mais ils communiquent en babillant, en souriant ou même en pleurant. Vous pouvez aider votre enfant à développer ses compétences linguistiques en lui parlant souvent et lentement ; cela renforcera aussi le lien entre vous deux.

• La motricité : Être assis à quatre pattes, ramper puis marcher sont les principales étapes du développement moteur d’un enfant. Il peut être utile d’encourager votre bébé avec des jouets stimulants ou même de l’aider physiquement (en le maintenant, par exemple) dans certains cas.

• L’alimentation : L’allaitement maternel ou au biberon joue un rôle crucial dans la santé du nouveau-né. Veillez donc à suivre attentivement le plan d’alimentation recommandé par votre pédiatre.

Il y a aussi quelques signaux qui peuvent alarmer sur le développement normal de l’enfant, tels que la perte soudaine d’appétit, une somnolence excessive ou encore une irritabilité persistante. Si vous observez l’un de ces signaux, il faut contacter votre pédiatre.

Veillez à ne pas comparer votre bébé avec d’autres enfants. Chaque enfant a son propre rythme et ses propres capacités ; certains peuvent atteindre des étapes plus rapidement que d’autres, mais cela n’affecte en rien leur développement normal.

Surveiller le développement de votre bébé peut sembler être une tâche intimidante pour les nouveaux parents, mais c’est un processus naturel qui vous aidera à mieux comprendre les besoins de votre enfant et ainsi lui assurer une croissance saine et heureuse.

Catégories de l'article :
News