background img

Le coût de la garde d’enfants à domicile : ce que vous devez savoir

Le coût de la garde d'enfants à domicile ce que vous devez savoir

Qu’il s’agisse d’une crèche classique, d’une nounou à domicile ou encore d’une assistante maternelle occasionnelle, la diversité des modes de garde fait de l’Île-de-France la région idéale pour vivre avec des enfants et travailler en tant qu’assistante maternelle. Les parents auront l’esprit tranquille et leurs enfants profiteront de la région autant qu’ils le souhaitent.

Alors, si vous souhaitez engager une nourrice, il est important de connaître le coût de la garde d’enfants à domicile.

A lire en complément : Les meilleurs moments en famille : activités et sorties pour des souvenirs inoubliables

Combien une nourrice gagne-t-elle par heure?

Selon le ministère du Travail, le barème de rémunération d’une nourrice agréée est de 2.63€ en Métropole et DOM et 2.59€ en Moselle, Haut-Rhin et Bas-Rhin par heure ; soient 45€ et 44.25€ par jour respectivement. En réalité, une assistance maternelle peut accueillir jusqu’à quatre enfants. Il faut aussi noter qu’elle bénéficie des indemnités à savoir :

Les indemnités des frais de repas : ceci est pris en compte lorsque c’est la nourrice qui prépare et donne le repas, le tarif n’est pas réellement fixé, mais il varie entre 0.5€ et 4€.

A lire aussi : Comprendre les bases en mathématiques dès le plus jeune âge

Les indemnités de déplacements qui sont les kilomètres effectués avec l’enfant ou les enfants. C’est un montant qui se fixe généralement avec les enfants ; cependant, il varie de 0.53 à 0.60€.

Les indemnités d’entretien qui sont les frais d’électricité, eau, équipements de puériculture, jouets qui représentent 3.61€/heure et par enfant pour une journée de 9h d’accueil.

Règlementation d’une assistante maternelle, ce qu’il faut savoir

Le coût de la garde d'enfants à domicile ce que vous devez savoir

Les assistantes maternelles relèvent de la convention collective nationale des salariés des entreprises privées. Ils travaillent donc dans un cadre légal qui fixe leurs conditions de travail et notamment leur temps de travail. La relation entre les parents employeurs et les professionnels doit être formalisée par un contrat établi conformément aux dispositions de la convention.

Ce contrat doit être signé par les deux parties et établi en double exemplaire. Ce document doit également être établi en cas d’accueil individuel ou partagé. Dans ce dernier cas, chaque famille établit un contrat en prenant soin de préciser les relations avec la seconde famille.

Qu’est-ce que le statut ?

Lorsque vous recourez aux services d’assistants maternels, sachez que vous engagez des professionnels salariés. Ce statut inscrit leur travail dans un cadre strict et leur confère des prérogatives dont vous êtes responsable. Le salariat leur garantit une rémunération et des conditions de travail satisfaisantes. Lorsque les assistants maternels travaillent pour des établissements publics de santé ou des collectivités locales, ils ont le statut de travailleur indépendant.

Qu’en est-il des cotisations sociales ?

Les parents cotisent à l’URSSAF (Pajemploi), ce qui permet à la nourrice de bénéficier de diverses prestations sociales : assurance chômage, retraite, assurance maladie et congé maternité. Le coût de la garde d’enfants correspond à environ 22 % du salaire brut de l’assistante maternelle.

Où doit-on faire garder les enfants ?

Il est facile de faire la distinction entre une nounou et une assistante maternelle en fonction de leur lieu de travail. En règle générale, la nounou travaille au domicile de l’employeur, tandis que l’assistante maternelle travaille dans une MAM ou à domicile. Dans ce cas, l’aménagement de la structure d’accueil doit respecter des contraintes spécifiques pour assurer le confort et la sécurité des enfants.

Catégories de l'article :
Enfant