background img

Le CBD, un produit pour toute la famille ?

Le CBD un produit pour toute la famille

La « weed légale » est actuellement sur toutes les lèvres. Dans les magasins de tabac, les bars, les restaurants ou encore dans les grandes surfaces, la commercialisation du CBD est fulgurante. Cette substance est en effet ventée, pour sa capacité à soulager la douleur et à relaxer les consommateurs.

Certains parents vont jusqu’à donner du cannabidiol à leurs enfants pour les aider à lutter contre l’anxiété et d’autres problèmes de dépression. Mais cela est-il recommandé ? Découvrez la réponse ici.

A voir aussi : Quand fêter Pâques dimanche ou lundi ?

Qu’est-ce que le CBD ?

CBD est l’abréviation de cannabidiol. Il s’agit de l’une des principales substances actives de type cannabinoïde du Cannabis Sativa (la plante de chanvre) au même titre que le delta9-tétrahydrocannabino, communément appelé THC. Si le CBD est majoritairement composé du chanvre, plusieurs recherches démontrent qu’il dispose des propriétés analgésiquesanti-inflammatoires et ‘’anti-anxiété’’ sans les effets psychoactifs tels que la sensation d’euphorie ou de déséquilibre.

Longtemps considéré comme étant pour contrecarrer les effets psychoactifs du THC, le CBD s’est révélé au fil des années comme un véritable médicament pour soigner diverses affections. Pour autant, la commercialisation du cbd en France est-elle un acte légal ?

A voir aussi : Quel est l'âge minimum pour faire l'amour ?

Ce produit est-il légal en France ?

Par une décision de la Cour de justice européenne rendue en novembre 2020, Le CBD a été reconnu comme n’étant pas un stupéfiant avec un développement fulgurant en Europe. Ainsi, après que le gouvernement français ait pris un décret interdisant la commercialisation du CBD dans l’hexagone le 30 décembre 2021,

le Conseil d’État a immédiatement suspendu cette décision quelques jours après. Dès lors, depuis le 24 janvier 2022, le cannabidiol peut être produit et vendu dans en France, mais sous certaines conditions :

  • La teneur en THCrecommandé pour la culture de la plante de chanvre est en dessous de 0,3 % ;
  • Les fleurs et les feuillesde la plante de chanvres ne peuvent être utilisées pour d’autres finalités à part ceux établis par la loi, à savoir la production industrielle d’extrait de chanvre ;
  • Les produits contenant du CBD ne doivent pas être directement assimilés à des médicaments par les commerçants dans le but d’accroître leur vente. Cela est sanctionné par la loi. De même que les publicités en faveur de ce produit qui tendent à confondre les personnes sur la véritable nature du cannabidiol.

CBD un produit pour toute la famille

Par ailleurs, la loi interdit la vente de CBD aux mineurs. Pour autant, cette décision ne doit pas être interprétée comme étant une interdiction stricte de consommation de CBD aux personnes n’ayant pas encore atteint la majorité. En effet, les vertus thérapeutiques du cannabidiol concernent tout le monde et pas seulement les adultes.

De ce fait, il est tout à fait légal pour un enfant de moins de 18 ans de consommer du CBD. Des chercheurs ont d’ailleurs révélé que la consommation du cannabidiol chez les enfants pourrait les aider à traverser certaines crises d’anxiété, de dépression, ou de stress.

Néanmoins, une problématique réside toujours autour de la consommation de CBD chez les adultes. En effet, s’il a été prouvé que ce produit dispose des effets relaxants, sa capacité à nuire à un conducteur fait fréquemment objet de débat.

De fait, on considère les personnes qui ne possèdent pas les aptitudes physiques ou mentales nécessaires pour conduire un véhicule sans danger comme inaptes à conduire. La consommation de drogue ou d’autres stupéfiants euphorisants n’est pas le seul acte qui peut mettre un individu dans cet état.

Parce qu’il est relaxant comme on le dit souvent, le CBD peut aussi entraver la capacité d’une personne à tenir le volant. Il est par conséquent déconseillé de conduire après avoir consommé du cannabidiol.

Et ce n’est pas uniquement pour vous préserver du danger de la route, mais pour sauver votre casier judiciaire, voire même votre permis. En réalité, si un policier vous demande un test salivaire de contrôle de drogue quelque temps après la consommation du CBD, le résultat pourrait s’avérer positif, à cause de la présence même faible du THC dans le cannabidiol.

Cela pourrait donc vous mettre dans une position inconfortable devant la justice. La surconsommation du CBD est aussi un facteur qui peut être utilisé pour vous retirer la garde de vos enfants surtout s’ils ne sont pas très âgés.

Car on estime qu’une consommation quotidienne et assidue du cannabidiol, au même titre que l’alcool ou certains médicaments, peut réduire les capacités parentales d’un adulte à répondre rapidement aux besoins de son enfant.

Catégories de l'article :
Famille