background img

Comment aider un étranger sans papier ?

De nombreuses personnes aspirent à partir vivre à l’étranger. Malheureusement, ceci ne constitue pas uniquement une question de volonté. Il faut nécessairement se conformer à un certain nombre d’exigences administratives. Une contrainte que n’arrivent pas à respecter de nombreux migrants et qui rend du coup pénible leur vie dans ces pays. Cependant, il ne s’agit point d’une fatalité. Il est tout à fait possible d’aider des étrangers sans papiers à régulariser leurs situations et à pouvoir vivre en quiétude dans leur pays d’accueil. Nous vous expliquons dans cet article comment s’y prendre.

Lui faire bénéficier de l’ADA

L’État français prévoit pour les sans-papiers une aide dénommée ADA. L’ADA s’octroie à tout étranger sans papier et dont les ressources s’avèrent inférieures au Revenu de Solidarité Active (RSA). Pour faire bénéficier l’ADA à un étranger sans papier, il faut le conduire au guichet unique pour la demande d’asile de sa localité. Celui-ci se trouve normalement à la préfecture du département ou à l’Office français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII).

Lire également : Figurines Vintage : où trouver des figurines Tintin ?

Par ailleurs, pour solliciter l’ADA, l’étranger sans papier devra se munir des documents ci-après :

  • Un récépissé de demande de carte de séjour ou une attestation d’asile
  • Un justificatif de la composition familiale
  • Un justificatif de ses revenus ou de leur absence
  • Une copie du RIB d’une banque française

Par ailleurs, l’intéressé devra déclarer à l’OFFI son domicile, sa situation familiale, ses activités professionnelles, ses ressources ainsi que tout le peu qui lui sert de biens. En cas de rejet de sa demande, l’étranger sans papier a la possibilité d’adresser un recours entendu comme une demande de protection à la Cour Nationale du Droit d’Asile.

A lire en complément : Trouver des idées de prénoms par origines et thématiques

Lui faire bénéficier l’aide médicale de l’État

L’autre aide dont peuvent aussi jouir les étrangers sans papier est l’aide médicale. L’État français met à la disposition des sans-papiers un certain nombre de soins médicaux gratuits. Pour y avoir accès, l’intéressé devra en déposer en personne la demande à la Caisse Primaire de l’Assurance Maladie (CPAM). Il devra en outre témoigner d’une présence de plus de trois mois sur le sol français. Cependant, il sied de préciser que les soins du bénéficiaire excédants le « plafond sécu » (taux conventionnel de la Sécurité sociale) ne seront pas couverts par l’aide. Par ailleurs, ce dernier cessera de lui être accordé dès qu’il aura régularisé sa situation. Il pourra en ce temps faire la demande de la Protection Universelle Maladie (PUMA).

Lui faire connaître les associations qui aident les sans-papiers

Il existe de nombreuses associations qui se sont données pour mission de protéger et de soutenir les sans-papiers qui se retrouvent dans des situations pénibles dans leur pays d’accueil du fait de leur situation d’irrégularité.  L’une des plus grandes aides que l’on puisse porter aux étrangers sans-papiers reste donc de porter à leur connaissance l’existence de ces associations et de les aider à les contacter. La plus connue de ces dernières demeure sans conteste, La Cimade qui, avant tout, constitue une association aide titre de séjour. La Cimade est une association qui se bat pour la cause des sans-papiers et qui se veut un secours pour eux en cas de difficultés.

Il en existe également d’autres tout autant philanthropes telles que Utopia56 ou encore France Terre d’Asile. Utopia56 est une association bretonne qui assiste les migrants en situation d’irrégularités en récoltant et en leur distribuant des biens matériels et financiers et en leur cherchant des hébergeurs citoyens. Quant à France Terre d’Asile, elle est une association dévouée au service des demandeurs d’asile, des réfugiés ou encore des mineurs isolés. Elle accorde à ces derniers une assistance juridique en cas de problèmes avec la justice.

Catégories de l'article :
News