Métro Boulot Gogo

La talentueuse Zoé Viot (auteure, illustratrice et maman) a pondu récemment un chouette bouquin auto-édité intitulé Métro Boulot Gogo, suite logique de ce qu’elle publiait déjà sur son blog d’illustratrice. En parcourant son ouvrage, on plonge tête la première dans sa vie trépidante de free-lance parisienne et, dans la foulée, on réalise ce que signifie mère à plein temps d’une ado handicapée (Rose) et belle-mère de trois charmants TOUFAITS.

La donzelle est désopilante, dans le genre politiquement décapant. Elle parle avec humour, sans jamais s’apitoyer sur son sort, de son quotidien de mère d’ado handicapée, expériences, galères et réflexions personnelles à l’appui. Le truc un poil énervant, c’est que non seulement Zoé sait dessiner mais elle a aussi, une plume acérée doublée d’un sens de l’absurde et de l’auto-dérision qui forcent le rire. Et le respect ! Personnellement, j’adhère, je jubile, j’adore.

Mes passages préférés

Outre son chapitre sur les Gogos (premier mot prononcé par fille, devenue depuis, un sobriquet affectueux donné par Zoé pour designer les handicapés mentaux) elle évoque le regard des autres enfants sur ce qu’ils perçoivent, à tord ou à raison, pour des traitements de faveur. De quoi nous faire réfléchir sur nos propres peurs, tabous, gênes sur le handicap…


Métro, Boulot, Parigot

Elle parle aussi de nos vies un peu dingo de Parigots, de pourquoi la mère parfaite est une connasse (pardon une invention marketing), des autres parents, certains plus relous que d’autres… Sans oublier les réunions de copropriétés, la MDPH (maison de personnes handicapées) l’orientation des enfants handicapées. Petit faible assumé sur la décharge mentale, une méthode quasi révolutionnaire inventée par Zoé que je conseille vivement à toutes les mères d’expérimenter un jour 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.