Benshi

La plate-forme pour mini-cinéphiles

Du temps du muet, le « Benshi » était la personne qui narrait l’histoire aux spectateurs pendant la séance cinéma. Aujourd’hui, Benshi est devenue une réjouissante plate-forme de films jeune public dédiée au 7 ème art. Le genre à proposer en visionnage des petits bijoux souvent méconnus sur ordi, smartphone ou tablette y compris hors connexion. C’est ainsi que ma fille de 10 ans a pu découvrir quelques pépites qu’elle n’aurait sans doute jamais eu l’idée de regarder et dans la foulée, savourer sa toute première séance en version originale sous titrée (en l’occurrence, du japonais !). Ca n’a l’air de rien mais pour pour moi, ça veut dire beaucoup.

L’histoire du chameau qui pleure

Des films riches en émotions

Pour la guider dans ses premiers pas d’apprentie cinéphile, j’ai commencé par créer mon compte Benshi (le 1er mois d’essai est gratuit). Après avoir finalisé son profil enfant en renseignant son prénom et sa date de naissance, j’ai exploré le catalogue de films disponibles en rapport avec sa tranche d’âge (conseillé mais pas obligatoire) avant de sélectionner une quinzaine de films susceptibles d’éveiller sa curiosité, nourrir son imaginaire, en bref, l’enchanter, l’émouvoir, la surprendre.

Réviser ses classiques

Une fois sauvegardés dans l’onglet « mes films » j’en ai profité pour ajouter en catimini quelques grands classiques que nous rêvions de revoir son père et moi et, dans la foulée, lui faire découvrir.

En tête de liste, Le Petit Fugitif de Morris Engel, l’indémodable Les Quatre Cents Coups de François Truffaut, le toujours émouvant Le Vieil Homme et l’Enfant de Claude Berri et l’incontournable La Ruée vers l’Or de Charlie Chaplin.

Charlie Chaplin alias Charlot

1ère séance en VO

A ma grande surprise, pour sa première séance, Lily a jeté son dévolu sur un film japonais de Yasujiro Ozu datant de 1959 : Bonjour, l’histoire de deux jeunes enfants – Minoru et Isamu- qui décident de faire la grève de la parole pour tenter de convaincre leurs parents de s’équiper d’un téléviseur flambant neuf comme celui des voisins. Le résumé – clair et bien fichu – à la manière d’un pitch pédagogique avec les 4 ou 5 bonnes raisons de voir le film ont suffit à convaincre ma fille de sauter le pas. En dépit de la nouveauté des sous–titres et de quelques passages un peu obscurs, elle a, je cite,  » trop adoré le film !  » .

L’occasion aussi de poser la fatidique question « Dis maman pourquoi la mère de famille rêve d’acheter une machine à laver plutôt qu’une TV? » Nous avons donc débriefé en famille sur tout ce qui pouvait relever du superflu au siècle dernier tout en lui rappelant qu’en 1959, son père et moi n’étions pas encore nés !

Séance Popeye pour Lily sur Benshi

En seconde séance, Lily a choisi Little Bird de Boudewijn Koole, un film d’auteur néerlandais sorti en 2012 et récompensé par de nombreux prix. Ce récit d’apprentissage où les adultes brillent beaucoup par leur absence l’a beaucoup touchée, notamment l’histoire d’amitié entre Jojo dix ans et son inséparable ami l’oiseau tombé du nid. Le genre de film qui peut mouiller les yeux…

Séances pour rire, chanter, danser…

Peau d’Ane de Jacques Demy

Pour insuffler un vent de gaieté à sa sélection Films, j’ai téléchargé les Folles inventions de M.Bricolo de Charly Bowers, un classique en noir et blanc truffé de gags burlesques ainsi que Popeye et les Mille et une Nuit plus deux films cultes de Jacques Demy qui donnent envie d’entonner à tue-tête les tendres mélodies de Michel Legrand. Sa mamie, enchantée de revoir les Demoiselles de Rochefort a ainsi pu rire et chanter avec elle sur l’indémodable «  Nous sommes les sœurs jumelles nées sous le signe des gémeaux… » .

Le Gruffalo

Outre sa sélection de courts et de longs métrages d’animations et/ou fictions (environ 150 titres en libre accès, sans limitation de durée) en provenance des quatre coins du globe, le tout classé par genre (films fantastiques, nouveauté, débuts du cinéma, premières séance, etc.) et par âge, Benshi ne manque ni d’atoûts ni d’arguments.

Mag cinéma

En sachant qu’à l’origine, Benshi était un guide de cinéma jeunesse truffé de recommandations de films Jeune public. C’est toujours le cas puisque grâce à l’onglet Actualités, on peut se tenir informé sur tous les festivals enfants, les nouveautés à ne pas rater, les dossiers thématiques, expos, articles divers et variés, dans l’esprit d’un magazine en ligne.

Films à la demande

L’autre valeur ajoutée de Benshi, c’est aussi de pouvoir profiter des séances hors connexion, toujours pratique pour les longs trajets en voiture, train, ou avion, ou le temps d’un week-end chez mamie (qui boude la wifi! ). Et comme le premier mois d’abonnement est gratuit et sans engagement, s’inscrire pour profiter du service – films à la demande – est un jeu d’enfant. Pour 4.99€ par mois (l’équivalent d’un sirop commandé à la terrasse d’un bistrot parisien !) nos enfants entre 2 ans et 11 ans ont accès à plus d’une centaine de films de qualités. Des longs, moyens et courts métrages en cinéma d’animation mais aussi fictions, comédies musicales, films d’action, grands classiques. Alors certes, tous les films conseillés, analysés, décortiqués ne sont pas tous disponibles en visionnage pour de légitimes questions de droits mais 150 séances qui vont grossir au fil du temps, c’est déjà une aubaine !

Parcours

Benshi invite aussi nos enfants, à travers les Parcours à explorer un thème ou un genre cinématographique, via divers regards de cinéastes et différents univers. Une manière ludique de les motiver à sortir des sentiers battus en leur faisant collectionner des badges pour tenter de devenir un  » Super Cinéphile « .

Vous l’aurez compris, lorsque l’on cherche une alternative aux gros mastodontes (Netflix et consorts), bien contents de faire découvrir à nos minus entre 2 et 11 ans des films d’auteurs (mais pas que) capables d’émouvoir, instruire, divertir, dépayser, Benshi est le service qui, en une seule plate-forme, fait le job ! Et pour nous parents, c’est une invitation à retomber, le temps d’une séance, en enfance.

Article sponsorisé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.