Fondation Cartier en famille

Quoi de plus stimulant que de s’offrir un petit parcours en famille guidé par une médiatrice dans un lieu aussi atypique et canon que la Fondation Cartier.  Le bâtiment ultra contemporain made by Jean Nouvel (avec son étonnant jardin extérieur !) expose aussi bien des photographes, vidéastes, peintres, sculpteurs, artistes multi-médias et autres créateurs inspirés.

En ce moment, ce sont les photos décalées, intrigantes et colorées du japonais Daido Moriyama qui attirent la curiosité des petits visiteurs dés l’entrée. Il propose une errance dans sa ville un peu comme un chien qui reniflerait sans jugement ni parti pris. L’occasion pour les enfants de s’immerger dans un quartier de Tokyo en jouant à repérer le reflet du photographe dissimulé dans pas mal de clichés. D’apprendre que le Japon est un pays de contrastes complexe et fascinant. Et accessoirement, que Mesh tights signifie bas résille en anglais…

126d0c981bcf297c883215edb424aef3badb2948Au sous-sol, le photo-journaliste colombien Fernell Franco nous offre un voyage à Cali en mode clair obscur, ce qui permet déjà de situer la Colombie sur une mappemonde gonflable brandie par notre médiatrice du samedi. Et de réaliser qu’un même sujet peut- être cadré, éclairé, décliné de multiples façons. La série sur les prostitués n’étant pas à proprement parler kids friendly, on n’est pas obligé de s’y attarder. Au final, l’heure défile à la vitesse de l’éclair surtout lorsqu’il s’agit de couvrir deux expos à la suite. Heureusement, tout le monde est invité à poursuivre la visite à son rythme sauf si vos enfants ne se mettent pas à crier famine dés midi, comme les  nôtres…

À noter la tenue d’ateliers enfants en lien avec les expos du moment à partir du 27 février avec Images en Série notamment. Programme complet et réservation en ligne ici

 

Laisser un commentaire